Aecko.net » Sport » Quel vent faut-il pour faire du parapente ?

Quel vent faut-il pour faire du parapente ?

Le vent est une force qui s’exerce sur un corps en mouvement. On parle de vent pour désigner la vitesse du vent, c’est-à-dire le nombre de mètres par seconde (m/s) que le vent souffle sur une surface donnée.

Le vent est une composante essentielle dans le domaine de l’aéronautique et des sports aériens. Pour faire du parapente, il faut avoir un minimum de vent pour pouvoir voler. Mais quel est ce minimum ? Nous allons voir çà dans cet article.

Quel vent faut-il pour faire du parapente

COMMENT CHOISIR & POURQUOI CHANGER DE #PARAPENTE | ft Maël Jimenez

Quel vent faut-il pour faire du parapente ?

Une fois que vous avez déterminé votre destination, il est important de connaître les conditions météorologiques qui y règnent.

Il faut également prendre en compte la manière dont vous allez atterrir sur le lieu. Si vous souhaitez décoller depuis une colline, l’impact du vent sera plus fort qu’en volant dans un champ plat. Pour cette raison, il est recommandé d’opter pour un site où le vent souffle de façon constante. Si vous êtes novice et que vous n’avez jamais pratiqué le parapente, il est préférable de choisir un site abrité et peu fréquenté par les autres pilotes.

Les sites à privilégier sont plutôt ceux qui offrent des vents réguliers et puissants. Ce sont généralement des sites situés aux pieds des montagnes ou en bordure de mer, car les courants marins entraînent parfois une composante sud-ouest qui peut permettre au parapente de décoller sans effort particulier.

Le parapente, c’est quoi ?

Le parapente est un sport aérien qui se pratique en utilisant des ailes.

Il permet de voler au-dessus du sol sans l’aide d’un moteur ou d’une hélice, et de planer librement.

Le terme « parapente » désigne à la fois le matériel et l’activité, c’est-à-dire le vol en lui-même, qui peut être effectué dans différentes conditions : en thermique (au cours d’une journée où il y a beaucoup de vent), à voile ouverte (en cas de vent faible) ou encore sous une autre forme appelée « paramoteur » pour les plus aguerris. Un parapentiste peut également effectuer un saut acrobatique en tandem (vol biplace).

Le pilote doit être qualifié pour ce type de pratique.

Les principaux atouts du parapente ? Le parapente est un sport extrêmement accessible car il ne nécessite pas une grande place (il peut se pratiquer sur des terrains privés sans problèmes). En outre, il offre une sensation unique et très agréable notamment grâce à son côté très naturel.

  Sac de golf : lequel prendre?

Vous pouvez prendre votre premier envol avec un moniteur professionnel, ce qui vous permettra d’acquérir les bases du pilotage et vous évitera bien des soucis par la suite ! Dans certaines régions françaises, le vol libre est autorisé à condition que vous soyez accompagnés par un moniteur expérimenté.

Il est même possible de vous initier au pilotage sur certaines zones limitrophes comme les Alpes Maritimes ou les Pyrénées Orientales.

Pourquoi faire du parapente ?

Le parapente est un sport de glisse qui permet de voler à l’aide d’un parapente, c’est-à-dire d’une aile souple, attachée par les pieds au sol et permettant aux pratiquants de planer. Cette activité se pratique très souvent en montagne ou en bordure des grandes villes.

Le parapente s’effectue dans une zone dégagée et sans vent pour pouvoir profiter pleinement du paysage traversé. Cette discipline peut être pratiquée par tous, car elle nécessite un minimum de condition physique.

Il existe différents types de vols en parapente : le cross, le cross-country, le free style et le speedriding.

Les adeptes du parapente peuvent également se livrer à la compétition avec la voltige ou encore la course acrobatique.

La majorité des pilotes sont des hommes, mais il existe quelques femmes qui participent à ce sport ludique et passionnant.

Les avantages du parapente

Le parapente est un sport qui offre de nombreux avantages, tant sur le plan physique que psychologique. En effet, c’est un sport qui permet de profiter d’un dépaysement total et de se sentir en harmonie avec la nature.

Il permet également de se libérer des contraintes du quotidien et de prendre le temps de réfléchir à ses objectifs.

Le parapente est une activité accessible à tous, quel que soit l’âge ou le sexe.

Les premiers avantages du parapente ? Le parapente est un sport très complet. En effet, il permet non seulement d’améliorer son endurance cardiaque et musculaire, mais également sa souplesse et sa coordination. Cette activité favorise également les contacts sociaux puisqu’elle nécessite la coopération entre les pilotes et les personnes suivant les vols en biplace. Elle contribue par ailleurs à améliorer la confiance en soi, car elle ne nécessite pas une grande force physique ou une expérience particulière pour être pratiquée. De plus, ce sport peut être pratiqué par tous les membres de la famille sans exception : hommes, femmes ou enfants peuvent y prendre part ! Le parapente est un sport qui ne requiert pas beaucoup d’espace ni d’investissement financier important pour être pratiquer. En effet, il suffit simplement d’une bonne condition physique pour pouvoir commencer à faire du parapente ! Un certificat médical est également exigé par l’association française de para-moteur (FFVL). Plusieurs raisons peuvent vous pousser à apprendre le parapente :

    • Diversifier ses loisirs
    • Apprendre à voler seul
  Quels équipements pour faire du bodyboard l'hiver ?

 

Les différentes techniques de parapente

La majorité des parapentistes se débrouillent avec des techniques différentes pour effectuer leurs vols. Cependant, les plus expérimentés d’entre eux savent utiliser toutes les possibilités qui s’offrent à eux. Au nombre de ces techniques, on peut citer la technique du « power jump » ou « lâcher en cours de vol » et la technique du « freestyle soaring » ou « vol sans vitesse apparente ». Ces deux techniques permettent aux parapentistes d’effectuer des figures acrobatiques comme des vrilles et autres rotations pendant un vol.

Le premier est généralement employé sur des sites très ventés tandis que le second est plutôt utilisé dans les sites calmes.

La technique du « power jump » consiste à effectuer un lâcher prise en cours de vol afin d’accroître son ascendance et donc sa vitesse horizontale. En revanche, la technique du « freestyle soaring » permet au parapente de planer durant une longue période grâce à une très grande finesse ainsi qu’une très grande portance.

Il est également possible d’employer cette même technique lorsque le vent est trop faible pour effectuer un lâcher prise en plein air, ce qui permet aux pilotes expérimentés d’atteindre des vitesses assez importantes tout en maintenant une excellente stabilité grâce à la finesse du parapente.

Les différents types de parapente

Chaque aile est caractérisée par sa forme et son profil.

Les différentes formes d’ailes sont :

  • L’aile à caissons, qui est la plus répandue en France. Elle se présente sous la forme d’une aile à boudins.
  • L’aile delta qui est une version allongée de l’aile à caissons.
  • La voile de traction qui a pour particularité d’être équipée de 2 commandes, permettant au pilote de choisir entre un vol plané et un vol ascensionnel.

L’histoire du parapente

Le parapente est un aéronef dépourvu de moteur, qui peut être piloté à l’aide d’une seule et unique voile. Cette dernière permet au pilote de s’élever dans les airs, en utilisant la force du vent.

  Comment calculer son ptv parapente ?

La pratique du parapente est une activité sportive qui consiste à évoluer le long d’une pente située entre les montagnes ou sur des terrains plats.

Le parapentiste doit se servir de sa voile pour générer un minimum de portance. Dans ce but, il dispose d’un matériel spécifique : la voile et l’accroche (les différentes sangles).

La pratique du parapente requiert plusieurs qualités physiques :

  • Une grande force
  • De bonnes aptitudes aux sports nautiques
  • De la souplesse

Le parapente, mode d’emploi

Il est possible de tout faire avec un parapente, mais il faut savoir qu’il existe des règles à respecter.

Il peut être tentant de vouloir essayer le parapente en solo, mais cela comporte plusieurs risques. Pour votre sécurité et pour la sécurité des personnes qui vous entourent, il est donc préférable d’acheter du matériel dans un magasin spécialisé ou sur Internet. En effet, une boutique physique vous permettra de bénéficier d’un conseil avisé et détaillé.

Vous saurez également ce que contiennent les différents types de parachutes et comment les utiliser correctement. Si vous souhaitez voler seul, il est important d’apprendre à piloter un parapente avant de voler seul. Cela vous permettra de connaître les bases du pilotage et d’acquérir l’expérience nécessaire pour prendre votre envol en toute autonomie. Faites-vous accompagner par un moniteur professionnel si vous souhaitez prendre des cours particuliers (en groupe ou individuellement). Cette option permet d’optimiser votre apprentissage et vos progrès plus rapidement que si vous suivez une formation classique où l’enseignant ne peut pas être présent à chaque instant pour répondre aux questions que pose son élève.

Le vent est une donnée importante pour le parapente. On peut faire du parapente en l’absence de vent, mais il faut que la masse d’air soit suffisante. Dans les pays tempérés, on considère qu’il faut un vent de force 3 pour faire décoller un parapente (la vitesse minimum requise pour s’élever au-dessus du sol).

VLOG – AU FIL DU VENT : LES BREVETS DE PARAPENTE, LES ETAPES !