Aecko.net » Sport » Comment calculer son ptv parapente ?

Comment calculer son ptv parapente ?

Le ptv parapente est le nombre de kilomètres parcourus en une heure.

Il s’exprime en km/h.

Le calcul du ptv para-vol est simple : il suffit de diviser la vitesse moyenne d’un vol par le temps passé en vol.

Il faut également tenir compte de l’altitude, du poids du pilote et des conditions météorologiques. Nous allons voir çà de plus près.

Comment calculer son ptv parapente

Calculer son PTV en parapente: il faut d’abord déterminer sa charge alaire

La charge alaire est une donnée importante pour calculer son poids.

La charge alaire, qui s’exprime en Kg/m2, correspond à la force que le parapente exerce sur l’aile en fonction de sa vitesse et de sa masse volumique. Elle dépend également du type d’ailes (carré ou rectangulaire). Pour calculer son poids, il faut ensuite connaître la surface de l’aile.

La surface de l’aile est exprimée en m2 et dépend du type d’aile (rectangulaire ou carrée), ainsi que du modèle de parapente utilisé (monoplace, biplace ou 4 places). Dans les faits, la résistance aérodynamique des parapentistes varie fortement selon leur taille : plus un pilote est grand, plus la résistance qu’il exerce aux commandes sera forte. Ainsi, pour calculer son PTV en parapente, on peut considérer une moyenne entre ces trois variables :

  • La charge alaire
  • La surface de l’aile
  • Le modèle d’ailes
  Quels équipements pour faire du bodyboard l'hiver ?
  • Nexx X.G10 Clubhouse Casque jet Brun taille : XL
    * rembourrage réglable * doublure lavable et amovible * préparé pour le parachute casque articles: Nexx X.G10 Clubhouse Casque jet

La charge alaire se calcule en fonction du poids du pilote et de son équipement, du poids du parapente, et du type de vol que l’on souhaite effectuer

La charge alaire est le poids total que peut supporter un parapente. Elle dépend du poids du pilote et de son équipement, du poids du parapente, et elle varie selon le type de vol que l’on souhaite effectuer.

La charge alaire pour une voile de cross (vol thermodynamique) est par exemple plus importante qu’une voile de randonnée (vol statique).

La charge alaire d’un parapente dépend des différentes caractéristiques comme :

  • Le poids du pilote et son équipement
  • Le poids du parapente
  • Le type de vol pratiqué : cross ou randonnée

Pour un vol tranquille, il faut une charge alaire inférieure à celle nécessaire pour un vol dynamique

Le vol dynamique est le vol que l’on pratique en toute sécurité, sans avoir à se soucier de la charge alaire. Un parapente biplace ne doit pas dépasser un poids de 75 kg pour une personne et de 100 kg pour un passager.

Il faut bien sûr prendre en compte les conditions météorologiques (vent) et les conditions physiques du pilote (poids). Mais il faut également considérer la charge alaire du parapente qui est déterminée par différents critères : le type d’aile, la voilure, son profil ainsi que la forme choisie par le concepteur. En règle générale, une voile mono pente n’est pas optimale pour un pilotage dynamique car elle offre peu d’inertie en cas de vent fort. Une aile bi-pax ou tri-pax avec une bonne forme permettent au pilote de profiter d’une grande stabilité et donc d’un meilleur contrôle de son parapente.

La charge alaire sera évidemment moins importante qu’avec une bi-polaire ou qu’une tri-polaire. Pour trouver le poids idéal du parapente, il faut tenir compte des facteurs suivants :

  • Le poids total du pilote (biplace)
  • La masse volumique du pilote
  • La masse totale du matériel embarqué
  Comment choisir sa voile de parapente ?

Une fois la charge alaire déterminée, il faut ensuite calculer la surface alaire du parapente

La surface alaire d’un parapente correspond au produit de la surface de forme par le coefficient de finesse.

La surface de forme est égale à la somme des surfaces des ailes, du bord d’attaque et du bord de fuite.

Le coefficient de finesse est défini comme étant le rapport entre le taux de chute verticale (masse volumique) et la vitesse horizontale moyenne en vol.

Il permet d’établir une relation entre les performances en lisse et en virage, ces deux phases ayant lieu aux basses vitesses (en croisière).

Le calcul peut se faire à partir du poids total ou du poids plume.

Lorsque l’on souhaite acquérir un parapente, il faut donc calculer sa charge alaire pour savoir quelle taille choisir pour son parapente?

La surface alaire se calcule en fonction du poids du pilote et de son équipement, ainsi que du type de vol souhaité

Pour calculer la surface alaire d’un parapente, il faut prendre en compte différents éléments :

  • Le poids du pilote et de son équipement
  • La prise au vent
  • L’envergure du parapente

Une fois la surface alaire calculée, il faut enfin déterminer le PTV du parapente

Lorsque vous calculez la surface alaire d’un parapente, il faut être vigilant sur plusieurs points. En premier lieu, il ne faut pas confondre le débit de carburant (ou capacité à recevoir l’air) et la surface alaire.

Le débit de carburant correspond à la quantité maximale d’air que peut contenir le parapente en une seconde.

La surface alaire est tout simplement le produit du débit de carburant par la vitesse du vol. Par exemple, pour un parapente qui a un débit maximal de 120 litres par seconde et qui vole à 150 km/h, sa surface alaire sera égale à : 120 x 1.5 = 180 m2 = 180 000 m2 / sec ou 18000 kgm/sec ou encore 18 g / cm² Dans les faits, cela signifie que votre parapente peut accueillir 18 grammes d’air par centimètre carré soit 3 grammes par centimètre cube (3 kg/cm3).

  Sac de golf : lequel prendre?

Le PTV du parapente se calcule en fonction de la charge alaire et de la surface alaire

Le PTV du parapente est une donnée importante pour les pilotes et les instructeurs. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Le PTV (Payload Take Off Weight) du parapente correspond au poids de la charge alaire au décollage. Pour calculer le PTV, il faut connaître la surface alaire et la charge alaire à l’instant T.

La surface alaire se calcule en multipliant la longueur par la largeur de l’aile (en m²).

La charge alaire correspond à une quantité d’énergie par unité de temps qui est liée aux caractéristiques de l’aile (corde, épaisseur, nervures…) : on peut dire que plus l’aile sera fine et plus elle aura une faible valeur ajoutée.

Le PTV est souvent compris entre 1,5 Kg et 2 Kg pour un parapente biplace.

Pour un vol tranquille, il faut un PTV inférieur à celui nécessaire pour un vol dynamique

Le PTV est le paramètre qui permet de déterminer les conditions de vol d’un parapente.

Il désigne en fait la masse maximale au décollage d’un parapente. Cette valeur est exprimée en kilogrammes (kg) et se calcule comme suit :

  • Poids du pilote = poids maximum autorisé par la réglementation
  • Plus 2,5 kg pour un équipement complémentaire

Parapente par vent trop fort !!!

PTV parapente = poids de l’aile + poids du pilote.